essaimage

Commentaires de l’auteur de la vidéo:

Vidéo – Prière d’augmenter le volume du son afin d’apprécier pleinement ce moment.

Lorsqu’une colonie d’abeilles ressent le besoin d’essaimer, de nombreuses exploratrices recherchent un endroit ou il sera possible de se loger, ici une ruche destinée à accueillir un essaim semble visiblement à leur goût.
A un certain moment ces exploratrices vont disparaître et revenir avec l’essaim au complet (time 0.19), c’est toujours un très grand spectacle, mais comment font elles pour décider l’ensemble de la grappe de venir à cet endroit plutôt qu’à un autre ?….
Cette vidéo montre les principales étapes de l’arrivée d’un essaim :

  1. de nombreuses exploratrices prospectent
  2. disparition des exploratrices
  3. moment de flottement apparent
  4. bruit de moteur qui va en s’amplifiant (time 0.19)
  5. arrivée de l’essaim à proximité
  6. des exploratrices montrent le chemin
  7. la grappe se pose et rentre
  8. une armée d’abeilles bat le rappel pour attirer les consoeurs

Vraiment superbe !

Image de prévisualisation YouTube

 

Sans déplacement de ruche à 3km car beaucoup d’entre nous n’ont pas forcément la place ou la possibilité de le faire.

Méthode déjà décrite qui fonctionne à merveille.

Besoins: Une ruche bien peuplée avec 5 ou 6 cadres de couvain (que nous appellerons la ruche mère) et 1 ruchette vide avec cadres construits ou gaufrés.

Méthode: De avril à juillet

  1. En début d’après-midi par beau temps sans vent (ou pas trop) quand les butineuses sont dehors,
  2. Poser juste à côté de la « ruche mère » la ruchette, puis y introduire au centre, 2 ou 3 cadres de couvain ( au moins 1 cadre de couvain ouvert avec oeufs ) de la « ruche mère » avec ou sans nourrices, avec ou sans reine, (cadres de couvain externes du nid de la ruche mère, pas ceux du centre, voir schéma)
  3. Dans la ruche mère, remplacer les cadres de couvain enlevés par des cadres gaufrés ou des cadres construits de la ruchette
  4. Déplacer la « ruche mère » à 5 ou 6 mètres de son emplacement en la tournant de 90° par rapport à son axe initial et placer la ruchette exactement à la place initiale de la « ruche mère ».
  5. Ajouter 1/2 litre de sirop 50-50 (stimulation) dans chacun des nourrisseurs, et voilà, c’est tout!

Explications : Continuer la lecture

La page facebook – Likebox
Newsletter Shakymiel
Pour être mis au courant des nouveautés, nouvelles récoltes de miel, idées, etc, inscrivez vous à ma newsletter

Traduction
English French German Italian Portuguese Russian Spanish
Dons via PayPal